Un peu d’histoire

1865

L’histoire de La Vache qui rit® débute en 1865 à Orgelet, un petit bourg du Jura niché au pied des Alpes françaises et réputé pour la qualité de son lait et de de ses fromages. C’est là que Jules Bel fonde une fromagerie artisanale spécialisée dans l’affinage de l’emmenthal et du gruyère.
1898

Trente ans plus tard, ses deux fils, Henri et Léon, héritent de l’entreprise familiale et déménagent la fromagerie dans une plus grande ville, Lons-Le-Saunier. La présence d’une saumerie et la proximité du réseau ferroviaire ne sont pas étrangères à leur décision. Il s’agit d’un choix stratégique visant à assurer le transport des produits et à garantir l’approvisionnement en sel, un ingrédient important dans la fabrication du fromage.
1914

Au cours de la Première Guerre mondiale, Léon Bel est affecté au régiment chargé du transport pour l’armée de terre. Là, les soldats se mettent à dessiner des emblèmes humoristiques sur la carrosserie des véhicules pour identifier les différentes unités. Le commandant demande à Benjamin Rabier, un célèbre illustrateur, de dessiner l’emblème de son unité, le RVF (ravitaillement en viande fraîche). Rabier crée l’image d’un bœuf hilare qu’un des soldats s’empresse de surnommer « La Wachkyrie » en référence à la Walkyrie, l’opéra de Wagner cher à l’ennemi allemand. Cette image servira d’inspiration à Léon Bel au moment de créer sa marque.
1921

Au lendemain de la guerre, Léon Bel fait la connaissance de la famille Graf. Pendant les hostilités, celle-ci a importé une nouveauté suisse dans le Jura : le fromage fondu. Léon réalise le potentiel de l’invention et, avec l’aide d’Émile Graf, il lance La Vache qui rit® en 1921.
1923

Léon Bel a l’idée de changer le logo de la marque à partir d’un nouveau dessin de Rabier. La vache, auparavant debout à quatre pattes, est réduite à un gros plan de la tête. L’illustration de Rabier tire sa coloration rouge des presses de l’imprimerie Vercasson. La rumeur veut que ce soit la femme de Léon qui lui ait suggéré d’ajouter des boucles d’oreilles à la vache pour lui donner une allure plus féminine.
1924

Trois ans après l’entrée en production, Léon Bel dote ses installations d’équipements modernes qui lui permettent d’accroître la productivité et d’améliorer les conditions de travail. C’est également à cette époque que sont conçues les premières machines à l’origine des portions triangulaires que nous connaissons aujourd’hui.
1926

Une nouvelle usine plus grande et plus moderne est construite, toujours à Lons-Le-Saunier. Suit l’ouverture de nombreuses succursales réparties aux quatre coins de l’Europe. Rapidement, la marque étend sa présence dans le monde entier.
Aujourd’hui

Quelque 10 millions de portions sont vendues chaque jour dans 136 pays, ce qui fait de La Vache qui rit® la quatrième marque de fromage fondu en importance dans le monde. Ses produits sont fabriqués dans 15 usines réparties sur 4 continents. Au Canada, La Vache qui rit® est fabriquée avec fierté à Saint-Nicolas, au Québec, depuis 2007.